Rebondir

Depuis 2 ans je galérais de CDD en missions, entre-coupé de longues périodes d’inactivité. Un jour un ami me dit connaître un cabinet spécialisé en réinsertion professionnelle, coaching et outplacement. Le premier entretien fut un peu rude pour moi car le directeur du cabinet, Bruno Baudelaire, mis en évidence tous les points qui ne pouvaient que rendre plus difficile une embauche en CDI. Je décidais de lui faire confiance. Le Bilan de Compétences mis en exergue le fait que j’avais une très bonne expertise dans l’aménagement de magasins et de grandes surfaces. Nous décidâmes d’axer en priorité notre plan de recherche d’emploi sur les tous les acteurs du marché aux niveaux prestataires et clients. On reconfigura le CV pour ne pas faire apparaître mon âge de 54 ans, et les périodes d’inactivité. Ma présentation fut préparée au mot près, toutes les questions gênantes ont fait l’objet de réponses appropriées. Je suis aujourd’hui agent pour une entreprise de ce secteur, j’ai déjà en portefeuille plus de 4 millions d’Euros de commandes pour l’année sans parler des affaires en cours de négociation. Je suis heureux, je remercie Bruno Baudelaire de m’avoir permis de retrouver une deuxième vie.